• Monitoring de la Biodiversité en Suisse

Relevés relatifs à la diversité des espèces dans les paysages

Pour établir la biodiversité au niveau des paysages, les collaborateurs de terrain du MBD parcourent, dans les zones d’échantillonnage d’un kilomètre carré, un trajet défini sur une carte (transect) et consignent toutes les espèces qu’ils y observent.


Dans le cas des plantes et des papillons diurnes, le transect défini est de 2,5 kilomètres. Pour le recensement des oiseaux, les parcours sont définis afin de couvrir la plus grande partie du kilomètre carré. Avec trois à cinq kilomètres maximum, les parcours sont nettement plus longs que les transects des plantes et des papillons diurnes.

Le plus souvent, une seule visite de la surface d’échantillonnage n’est pas suffisante. Les surfaces d’échantillonnage doivent généralement être examinées deux à trois fois par an de façon à pouvoir également tenir compte des variations saisonnières dans la composition en espèces. Pour le recensement des papillons diurnes, les surfaces doivent même être inspectées jusqu’à sept fois.


Etape par étape

Ces images montrent un collaborateur du MBD en train de procéder au recensement d’espèces sur une surface d’échantillonnage. Cliquez sur les images pour les agrandir.

  • 1
    La surface d’échantillonnage couvre un kilomètre carré. Le long d’un itinéraire prédéfini avec précision sur cette surface (transect), le biologiste de terrain recense les espèces de plantes vasculaires au bord des routes et des chemins.
  • 2
    Le transect mesure 2,5 kilomètres. Chaque espèce observée est saisie dans l’appli smartphone du MBD.
  • 3
    Parfois, pour recueillir des données exactes, le biologiste doit être extrêmement méticuleux.
  • 4
    Les papillons diurnes sont également recensés le long du transect. Les individus qui ne peuvent être identifiés en vol doivent être capturés dans un filet.
  • 5
    L’éprouvette en plastique permet d’observer le papillon sans risquer de le blesser. Le collaborateur de terrain saisit l’espèce observée dans l’appli de son smartphone.
  • 6
    Une fois identifiés, les insectes sont relâchés.
  • 7
    Les oiseaux nicheurs sont, dans la mesure du possible, recensés sur toute la surface d’échantillonnage. La plupart des collaborateurs volontaires de la station ornithologique parcourent chaque surface trois fois l’an (seulement deux fois en montagne).


Images animées

Le film (environ 3 minutes) montre des collaborateurs de terrain lors du recensement de la diversité des espèces dans les paysages. Merci d’être patient: après avoir cliqué sur le bouton «Démarrer», attendez quelques secondes que le film commence.


Relevés dans les habitats

Les collaborateurs de terrain recensent les groupes d’espèces sélectionnés sur une petite surface, généralement de 10 mètres carrés dans les terres. Les plantes vasculaires sont déterminées directement sur place. Des échantillons sont en revanche recueillis en vue de la détermination des mousses, des mollusques et des insectes aquatiques.

Description des méthodes

Les collaborateurs de terrain du MBD trouveront ici la description détaillée des méthodes de travail sur le terrain et en laboratoire. Les documents sont également à la disposition des spécialistes intéressés.