• Monitoring de la Biodiversité en Suisse

Relevés relatifs à la diversité des espèces dans les habitats

Les relevés relatifs à la biodiversité d’un habitat sont effectués sur une petite surface. La méthode exige beaucoup de précision et de rigueur dans le travail. Sur le terrain même, les espèces végétales sont enregistrées dans une app pour smartphone. Les mousses, les mollusques et les insectes aquatiques sont conservés et remis à des spécialistes en vue de leur détermination.


Plantes vasculaires, mousses et mollusques

Pour effectuer le relevé des plantes, des mousses et des mollusques dans un habitat, les biologistes de terrain recherchent les surfaces d’échantillonnage de dix mètres carrés à l’aide d’un appareil GPS et d’un détecteur de métal. Une fois l’aimant localisé, la surface d’échantillonnage est marquée au moyen d’un fil de 1,8 mètre de longueur. 

Sur le terrain même, les espèces végétales sont enregistrées dans une app pour smartphone. Il n’est donc plus nécessaire de reporter les notes prises dans le carnet de terrain sur ordinateur. Parfois, il peut cependant être nécessaire d’emporter l’un ou l’autre spécimen d’une espèce que l’on pourra déterminer ultérieurement, les mousses et les escargots étant confiés pour leur part à des spécialistes.

Les images suivantes montrent un collaborateur du MBD en train de procéder au recensement d’espèces sur une surface d’échantillonnage.

  • 1
    La biologiste de terrain du MBD localise la surface d’échantillonnage au moyen d’un GPS et d’un détecteur d’aimant. Un aimant est enfoui dans le sol afin de permettre de retrouver la surface tous les cinq ans au centimètre près.
  • 2
    Le centre de la surface d’échantillonnage Z9 est marqué au moyen d’un pieu en bois.
  • 3
    La collaboratrice du MBD recense toutes les plantes vasculaires présentes à l’intérieur d’un cercle de 10 mètres carrés. La ficelle fixée au pieu central l’aide à rester à l’intérieur du périmètre défini.
  • 4
    Chaque espèce de plante identifiée est saisie dans l’appli smartphone du MBD.
  • 5
    À l’aide d’une boussole, la collaboratrice de terrain définit 8 endroits en bordure de la surface d’échantillonnage sur lesquels elle va prélever des échantillons de sol.
  • 6
    La sonde normée prélève un échantillon de sol jusqu’à 5 cm de profondeur sur un quadrilatère de 125 centimètres carrés.
  • 7
    Les échantillons de sol sont emballés dans un sac afin de recenser plus tard en laboratoire le nombre de mollusques qu’ils contiennent.
  • 8
    La collaboratrice de terrain recense pour finir les mousses présentes sur la surface d’échantillonnage.
  • 9
    Les mousses sont triées et emballées afin d’être identifiées plus tard en laboratoire.
  • 10
    Ce travail clôt le traitement sur le terrain d’une surface d’échantillonnage Z9.


Insectes aquatiques

La série d’images illustre le déroulement d’un échantillonnage d’insectes aquatiques sur le terrain. Le MBD évalue la biodiversité dans les eaux sur quelque 600 sections de cours d’eau suisses. La recherche est axée sur les larves de plécoptères, de trichoptères et d’éphéméroptères.

  • 1
    Une des quelque 600 surfaces d’échantillonnage de larves de plécoptères, trichoptères et éphéméroptères le long d’un petit cours d’eau suisse.
  • 2
    La collaboratrice du MBD note la position, la longueur et la largeur de la section de cours d’eau.
  • 3
    Elle détermine ensuite la vitesse d’écoulement du cours d’eau.
  • 4
    La collaboratrice du MBD pose un filet dans le cours d’eau à un endroit défini selon la méthodologie et retourne le lit avec ses bottes. Les larves d’insectes sont capturées dans le filet.
  • 5
    Elle retire à la main les petits animaux accrochés aux grosses pierres.
  • 6
    Sur la berge, elle trie les cailloux et les prises accessoires et recueille soigneusement tous les petits animaux invertébrés.
  • 7
    Pour finir, elle passe au tamis le matériel restant et capture ainsi les dernières larves.
  • 8
    Les échantillons sont près pour le transport.
  • 9
    Plus tard, des spécialistes trient et analysent les insectes aquatiques en laboratoire.


Images animées

Le film explique la méthode mise en œuvre par le MBD pour établir la diversité des espèces dans un habitat. On y voit les relevés sur terre et dans un cours d’eau.


Relevés paysages

Les collaborateurs de terrain recensent les plantes, les papillons diurnes et les oiseaux nicheurs sur une surface d’un kilomètre carré. En règle générale, ils suivent un trajet défini précisément le long de chemins et de routes.

Description des méthodes

Les collaborateurs de terrain du MBD trouveront ici la description détaillée des méthodes de travail sur le terrain et en laboratoire. Les documents sont également à la disposition des spécialistes intéressés.